[Vidéo] Tour d’Alsace à vélo solaire pour un Mulhousien « voyageur engagé »

"Former le corps, le coeur et l'esprit"

Source journal alsace : https://c.lalsace.fr/culture-loisirs/2021/05/02/video-tour-d-alsace-a-velo-solaire-pour-un-mulhousien-voyageur-engage

Jérôme Zindy, originaire de Flaxlanden, est parti explorer le territoire alsacien dans un rayon de 100 km autour de Strasbourg depuis le 26 avril. Un bon mois, 23 étapes et 1 200 km, c’est le projet du Mulhousien qui veut montrer qu’avec un vélo solaire sans impact énergétique, on prend le temps des rencontres, notamment avec les producteurs locaux. Il était vendredi dans le Sundgau, au pays de la carpe frite.
Par Karine FRELIN – 02 mai 2021 à 06:00 – Temps de lecture : 3 min

Jérôme Zindy, voyageur engagé, roule 100 km autour de Strasbourg sur son vélo électrique qui utilise l’énergie solaire. Il en profite pour découvrir des produits de la région et quelques bonnes adresses comme ici dans le Sundgau, à l’Auberge des 3 Vallées à Hirsingue. Photo L’Alsace /Darek SZUSTER

Jérôme Zindy n’est pas un « pauvre cow-boy solitaire » chevauchant son Jolly Jumper solaire : depuis le 26 avril, il a quitté l’esplanade de la cathédrale de Strasbourg , avec deux acolytes à vélo électrique, Bertrand Charron et Nicolas Jahan, pour un tour d’Alsace de 1 200 km.

Le projet, qui compte six personnes, s’appelle « 100 km autour de Strasbourg » mais le « voyageur engagé », comme il se surnomme, n’est pas à quelques kilomètres près : on le retrouve cinq jours plus tard dans le Sundgau, à un peu plus de 100 km de la capitale alsacienne. Malgré la pluie et le froid, Jérôme Zindy garde le sourire. Son vélo solaire a encore la pêche, car il a engrangé suffisamment d’énergie les jours précédents pour le pousser plus loin dès ce dimanche.

Une prise de conscience avant la pandémie

La genèse du projet de ce Mulhousien qui vit aujourd’hui à Avignon vient d’une prise de conscience qui l’a fait « repartir de zéro » : « J’ai travaillé dans le milieu de l’aventure et l’événementiel, à l’étranger notamment, pendant dix ans » En 2018, remise en question totale, notamment sur l’impact énergétique qu’il dégage. « J’ai réfléchi à comment je pouvais le réduire, et mettre mon énergie et mon temps dans des projets qui ont du sens » L’idée de promouvoir le tourisme local tout en trouvant un juste milieu « entre le confort et la réduction de notre impact » était née, portée par l’équipe des Aventuriers, dont Jérôme est le chef d’expédition. La pandémie a accéléré l’affaire : « Avec les 100 km autour, on montre comment on peut voyager autrement » Le premier test a été réalisé autour d’Avignon au premier déconfinement, et l’Alsace est réellement la première région explorée, avec l’appui de partenaires locaux, dont Alsace Destination Tourisme et 18 offices du tourisme qui accompagnent Jérôme dans ses étapes quotidiennes de 50 à 80 km.

Un itinéraire avec l’aide de partenaires locaux

Le vélo solaire, réalisé par Déclic Eco, une entreprise spécialisée installée dans les Bouches-du-Rhône, n’a aucun impact énergétique. Ceux du cameraman et du photographe qui l’accompagnent, à assistance électrique, dépenseront en énergie pas plus de 2 € pour tout le périple. Prôner, à travers une websérie, une écologie positive permet de « mettre en lumière des solutions dans le voyage », de mettre l’accent sur le patrimoine local et des territoires moins fréquentés, et de rencontrer ceux qui participent aux circuits de production locaux.

Dans le Sud Alsace, jeudi et vendredi, Jérôme Zindy a ainsi découvert le Moulin Jenny de Hésingue et sa production avant de faire une longue halte, lui-même filmé par une équipe de France Télévisions pour l’émission Télé Matin, à l’Auberge des 3 Vallées, à Hirsingue.

Le chef Pieter Harens lui a expliqué comment il cuisinait la spécialité du Sundgau, la carpe frite, que l’équipe avait, au préalable, été voir pêcher au bord d’un étang.

Plutôt bon client médiatique, Jérôme Zindy joue davantage dans le camp des lanceurs d’alerte que celui des influenceurs. Son objectif : « Attirer des touristes d’autres régions en Alsace et inciter les Alsaciens à découvrir leur propre région. » Sans dénaturer les territoires. Les offices du tourisme ont adhéré à 100 %. Cette semaine, dans le vignoble, Jérôme Zindy rencontrera Laetitia Bléger, Miss France 2004 sur deux étapes, et Nicolas Rieffel, « l’agitateur gastronomique ».

Qui l’emmèneront vers d’autres destinations gourmandes mais toujours durables, jusqu’au 21 mai.